Expérimentons Vision

Au départ était la place François Mitterrand : un parking impressionnant datant de l'époque où la voiture était le graal des citadins. En décembre 2019, après 2 ans de concertation avec les riverains dans le cadre du Programme d'aménagement urbain Pelletan, le lieu revêt un nouveau visage. Les parkings sont relocalisés autour de la place, qui fait désormais la part belle à l'accueil du marché hebdomadaire et autres festivités de quartier.

Essentiellement minérale, même si ponctuée de massifs végétalisés et d'arbres qu'il faut maintenant laisser pousser, l'endroit est emblématique des espaces urbains accumulant une chaleur excessive en été. Un cas idéal pour expérimenter des solutions de rafraîchissement. C'est dans cet optique que la ville accueille "Vision" un projet porté par l’Eau de Bordeaux Métropole en partenariat avec l’Agence de l’Eau Adour Garonne, Le LyRE, centre de recherche et d'innovation sur l'eau de Suez, le cabinet d’étude E6-consulting, spécialiste de la transition énergétique, et Atelier Colin&Poli Paysages, concepteur d'espaces extérieurs.

Expérimentons une vision

Le temps des discours
Merci de partager votre expertise et votre sens de l'innovation, qui contribueront à imaginer la suite. 

Avec ces mots le maire de Cenon, Jean-François Egron présageait des effets indirects et adaptations futures à mener à partir de ce test immersif installé pour l'été sur la place. La dizaine de modules en bois diversifie les techniques de rafraichissement en s'appuyant sur l'eau, la végétation et l'ombre.

Les habitants et badauds pourront apprécier ce coin tranquille pour bénéficier d'une escale à la fraîche. Il leur est même vivement conseillé de tester, expérimenter, ressentir, déambuler à travers le dispositif. Car leurs témoignages a vocation à alimenter une base de données chiffrées. Comme l'explique Emmanuelle Oppeneau, "ces témoignages collectés grâce à des interviews in situ et/ou en remplissant le questionnaire en ligne sont précieux pour mesurer l'efficacité du dispositif".

* Laurent Peradon et Marjorie Carvel sont respectivement adjoint à l'environnement et à la transition écologique et conseillère municipale à la biodiversité

Objectiver un ressenti

Olivier Colin présente Vision

Que de subjectivité dans le sentiment de chaleur ou de fraîcheur ressenti par le passant. Alexandre Colin des Ateliers paysage (en charge de la conception du dispositif) montre lors de la visite les capteurs disséminés ici et là par l'agence E6 consulting. "Enregistreurs de températures et de taux d'humidité entre autres vont permettre de collecter des données chiffrées, et de voir ce qui est le plus rafraîchissant". En comparant le ressenti des habitants avec les mesures de températures et d'hydrométrie, Le Lyre-Bordeaux pourra évaluer l'impact environnemental et la plus-value en terme de bien être. "Cette expérimentation va contribuer au guide que nous réalisons pour les collectivités", précise Emmanuelle Oppeneau. Un guide en forme d'outil d'aide à la décision pour choisir les dispositifs de rafraîchissement les plus pertinents et les plus écologiques.

Rafraîchir à moindre coût

Kiosque brumisateur, et allée ombragée

On le sait, la végétalisation des espaces est l'un des leviers qui contribue a faire baisser la température ambiante. Néanmoins la place indispensable de la végétation doit aussi composer avec les besoins des usagers de la ville (logements, stationnements, voirie...).

Vision est donc aussi une expérience intéressante par ses dimensions mobile -l'installation est ponctuelle et adaptée à la saison et à l'espace- et durable, comme l'explique Alexandre Colin : "Nous travaillons avec du bois et des matériaux composite. Par exemple le sol est un agglomérat extrêmement résistant et qui est fabriqué en local à Artigues. Les plantations arrivent des serres de Bordeaux métropole où elles étaient en jauge, comme en hibernation avant réutilisation". En l'occurrence, une réutilisation locale elle aussi puisque les arbres et plantations ici prêtées devraient rester sur Cenon et trouvaient place sur le projet Brazzaligne dans le Bas Cenon.

Vision est à expérimenter sur la place François Mitterrand, côté rue Camille Pelletan (arrêt tram Pelletan) jusque début septembre. Si vous souhaitez contribuez à l'étude sur les îlots de chaleur urbain, n'hésitez pas à remplir le questionnaire en ligne.

  • En bonus une vidéo immersive captée lors de l'installation (privilégiez le mode silencieux lors du visionnage):

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.