L'association EDÉA reçoit une Ministre de Polynésie

Dans le cadre de la mise en place d’une réglementation des ESAT devant être soumise à l’Assemblée de Polynésie en octobre ou novembre 2022, puis pour son application en  début d’année 2023, Mme Virginie Bruant, Ministre du Travail, des Solidarités et de la Formation, en charge de la Condition féminine, de la Famille et des personnes non autonomes en Polynésie, s’est rendue d’abord à l’ESAT Descartes, situé à Artigues-Près-Bordeaux, pour voir les activités professionnelles portant sur : le conditionnement, l’électronique, l’électromécanique, l'électricité,   la métallerie, le chaudronnerie et la soudure...

Puis avec sa conseillère technique Solidarité, Mme Ina Mai et M. Philippe Carnero, directeur général de l’EDÉA, elle a mis le cap vers la résidence La Lorette à Cenon. Un foyer qui accueille 89 lits dont 65 dédiés aux personnes qui travaillent dans des établissements de type ESAT et 24 lits attribués aux pensionnaires dont le lien avec l’association n'est pas le travail mais porte sur des activités sociales, la thérapie, de loisirs et de sport.

 

Lucilc Boistel D’Wells, guide du jour

La visite guidée du foyer de vie était assurée par Mme Lucilc Boistel D’Wells, résidente. Elle s’est pliée à l’exercice de façon « engagée ». 

visite guidée

En présentant les activités récréatives du foyer et les espaces où celles-ci se produisent, Lucilc était heureuse comme un oiseau dans l’air.

residencte-munistre

Eric, passionné des Girondins et de Johnny

Enthousiaste, Eric s’est porté volontaire pour présenter la configuration de sa chambre. Et c'est là, qu'on a découvert qu’il a pour idole rockeur : Johnny Halliday dont les affiches sur le mur ne passent pas inaperçu dès qu’on franchit le seuil de la porte.

Eric

Passionné de foot, il supporte les Girondins de Bordeaux dont le fanion est accroché au dessus de la tête de son lit.

Eric passionne foot

Un hébergement de transition vers l’autonomie 

Après le foyer de vie, la Ministre s'est, cette fois-ci sans Luclis, rendu à l'unité relais. C’est un autre type d’hébergement, différent de celui proposé par les foyers, où les occupants sont soit en couple, entre amis ou en colocation. La condition : avoir une autonomie suffisante même s'ils bénéficient d’un accompagnement socio-éducatif. En d'autres termes, c'est un service qui prépare ses bénéficiaires à la vie en société. « C'est un hébergement de transition, de passage, même si certains peuvent y rester un certain temps avant d'acquérir les gestes et les bons réflexes nécessaires pour vivre seul en collectivité », évoque Philippe Carnero.

Unite de liaison

Un espace commun, un lieu partagé pour les personnes en situation de handicap

C’est dans l’appartement de Madison que Fatiha Barka, conseillère municipale en charge du Handicap, de la mise en œuvre des programmes pour l’accessibilité, Action pour l’insertion et l’emploi, a discuté avec la Ministre d'un projet municipal relatif à la construction de 3 à 4 studios individuels pour les personnes en situation de handicap. L’objet est de créer un lieu de vie où elles auront de l'autonomie tout en étant accompagnées. « Cela leur permettra de se sentir chez elle, de sortir comme elles le décideront, pour mener leurs activités… »

Fatiha Barka huguette Lenoir Moussa Diop

EDÉA : quel sens donner à l’accompagnement des personnes en situation de handicap ? 

Les échanges entre le personnel et la Ministre portaient souvent sur le sens donné à l’accompagnement  socio-éducatif, mais aussi sur l’habitat et la vie sociale des personnes en situation de handicap physique ou psychique. L’autodétermination et le rétablissement de la personne ont occupé une place de choix dans les retours d’expériences entre la Ministre et le personnel de la résidence La Lorette.

ministre echange

"Nos échanges sont d’autant plus utiles si l’on considère l’orientation de nos politiques publiques de solidarité qui vont au-delà des Établissement  Social d’Aide à l’Emploi. On a un sujet également qui est une priorité numéro un pour nous. C'est la lutte contre les violences faites aux femmes avec toute la partie hébergement temporaire d'urgence qu'il nous faut mettre en place. Donc, on travaille actuellement sur autant de sujets sur la solidarité et le tout cadré dans un schéma directeur de l'action sociale 2023-2028, que nous sommes en train de mettre en place également" dit la Ministre.

ecoute personnel

Echange personnel et Ministre

Tableau de la danseuse

A la vue du tableau de la danseuse polynésienne placé sur le mur du couloir face à l'entrée du bâtiment, l'on peut penser qu'il a été fait dans le cadre de la visite. Mais non. C'est une oeuvre que les résidents ont réalisé, lors d'un atelier, durant la période de la crise sanitaire. Cela présageait-il la venue d’une ministre de la Polynésie à la Lorette ?

peinture

Pas de  "ia ora" mais des colliers en coquillages

Même si elle n’a pas fait le « ia ora », salutation traditionnelle, à son arrivée la Ministre a offert au personnel et aux représentants de la ville de Cenon des colliers en coquillages.  Geste d’hospitalité hautement apprécié par le personnel « engagé » dans la philosophie professionnelle de l’association EDÉA.

decoration

equipe après visite ministre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire