Hommage aux anciens combattants d'Algérie

Recueillement et souvenir pour la cérémonie du 60° anniversaire du cessez-le-feu en Algérie.

Samedi 19 mars, le conseil municipal, Daniel Gracia, Président du Comité d’Entente des Anciens Combattants, et le Comité FNACA* de Cenon-Artigues, en présence du Député de la 4ème circonscription de Gironde, ont rendu hommage aux 30 000 morts et victimes civiles en Algérie, dont 422 Girondins et 5 Cenonnais.

* Fédération Nationale des Anciens Combattants Algérie Maroc Tunisie (FNACA)

porte drapeaux

Tout d'abord en matinée, s'est tenu un recueillement devant les sépultures des deux anciens Présidents de la FNACA de Cenon : à St Paul pour Jacques Charlot et à St Romain pour Jacques Chapa.

Ce temps a été suivi dans la soirée des cérémonies devant la Stèle de la Déportation et de la Résistance, ainsi qu'au Monument aux Morts. Ms Lucien Fouillade et Alain Chopin, anciens combattants en Algérie, ont été décorés par le Maire de Cenon et le Député de la 4ème circonscription de Gironde, de la médaille de la reconnaissance de la Nation.

 Lucien Fouillade et Alain Chopin, décorés de la médaille de la reconnaissance de la Nation  ​

Hommage à Jacques Chapa

A l'approche du cinquième anniversaire de la disparition de Jacques Chapa, le conseil municipal a souhaité baptiser de son nom le square près duquel il résidait rue Henri Barbusse, ainsi que la salle de la maison du Combattant située au Château du Diable.

Cette cérémonie s'est déroulée le dimanche 20 mars, en présence de sa famille et amis. 

 

 

Biographie de Jacques Chapa

Né le 26 décembre 1937, décédé le 29 mai 2017, Jacques Chapa fut conseiller municipal puis adjoint au maire de Cenon entre 1971 et 2001 et conseiller à la Communauté Urbaine de Bordeaux de 1995 à 2001.

Jacques Chapa

Ses obsèques en l'église Saint Romain rassemblèrent autour de sa famille, ses amis politiques et de très nombreux membres des associations d'anciens combattants dont il fut un responsable très actif. Car, en 1958, tout jeune technicien à l’Institut National de la recherche agronomique (INRA), il dut quitter sa famille et son emploi pour faire son service militaire en Algérie. 27 mois de service, 27 mois de guerre, d'abord à Mascara puis à Sidi Chami, dans la région d’Oran jusqu’en juin 1960.

Dès1961, il adhère à la Fédération Nationale des Anciens Combattants Algérie Maroc Tunisie (FNACA). Débute alors une longue période de militantisme avec des responsabilités nationales, départementales et locales.

Président du Comité d’Entente des Anciens Combattants, président du Souvenir Français et président de la FNACA Cenon Artigues, Jacques Chapa a longtemps milité pour faire reconnaître les droits des anciens combattants de la guerre d’Algérie.

Chevalier de la Légion d’honneur, il fut honoré de plusieurs distinctions nationales (officier de l’Ordre National du Mérite, Chevalier du Mérite agricole).

 

Ajouter un commentaire