De Radio Rive Droite à o2 Radio : 40 ans de radio libre !
​En 1982, Jean-Jacques Bazus prenait l'antenne depuis une caravane  ​

1981 - 2021 : 40 ans de radio libre !

Avant 1981, radio et télévision sont sous monopole et tutelle de l’État, via son ministère de l’information. Les années 70, très marquées par le militantisme, la contre-culture et un désir de liberté d’expression, voient l’émergence de « radios pirates ». À l’approche des élections présidentielles de 81, la multiplication des opérations de démontage des émetteurs illégaux, suscite la désapprobation générale. Quelques mois après son arrivée au pouvoir, le président François Mitterrand promulgue la loi du 9 novembre 1981, prévoyant des dérogations au monopole d’État pour les radios locales. Les radios pirates deviennent libres ! Dans le département, on dénombre alors plus de 40 radios associatives, dont Radio Rive Droite. 

sticker radio rive droite

Radio Rive Droite : de la caravane au château 

A l’origine de la station, nous retrouvons une future figure de la rive droite (assistant parlementaire de Pierre Garmendia, directeur de cabinet de Conchita Lacuey), Jean-Jacques Bazus, décédé prématurément en 2003. Son épouse Sylvie évoque cette période: « En 1981, Jean-Jacques sortait du service militaire. Il avait rejoint Radio Bordeaux Centre où il a rencontré Gérard Murillo. L’année suivante, ils montaient ensemble Radio Artigues qui émettait depuis un jardin, dans une caravane ! »

l'équipe de radio Artigues

« En avril 83, de la fusion avec Radio Tresses, est née Radio Rive Droite. La Maison pour tous leur a proposé de s’installer dans la cave du château Palmer. Cabine, studio, ils ont tout construit eux-mêmes. 66 animateurs et animatrices s’y succédaient 24h/24h, proposant de l’information locale, des émissions spécialisées art, cinéma, jazz, sport, des programmes en portugais, espagnol, italien, mais aussi pour les enfants le mercredi matin… La station était très écoutée : 46 000 auditeurs hebdomadaires, ce qui la plaçait en 9e position des radios locales, 16ème toutes radios confondues! Radio Rive Droite avait également un podium d’animation, présentait la Biche d’or, sonorisait des spectacles. C’était une radio bien vivante, diversifiée, installée dans le paysage local… »

Album photo Flickr : Radio Rive Droite au château Palmer (cliquez ou faîtes défiler les images à l'aide des flèches)

Radio Rive Droite

 

Album photo Flickr : Biche d'or 1984 (cliquez ou faîtes défiler les images à l'aide des flèches)Biche d'or 1984

 

Une divergence profonde (devenir une radio commerciale ou rester associative?) met fin à l’aventure le 10 juillet 1985. En juillet 1997, naît o2 radio
Nicolas Cantiniaux, responsable technique et maintenance

Sur o2 radio, des émissions « anniversaire » entre février et novembre 2021 

« 2021 ne coïncide pas seulement avec les 40 ans des radios libres. En février, nous célébrons également le centième anniversaire de la première retransmission radiophonique depuis la Tour Eiffel, ainsi que la dixième édition de la “Journée mondiale de la radio” déclarée par l’UNESCO ! », indique la médiatrice sociale d’o2 Cendrine Brouard.

visuel 40 ans de liberté des ondes

« Les radios associatives de la fédération FEDERA 33 ont souhaité célébrer ces anniversaires en partageant des émissions mensuelles, conçues autour de thématiques qui font leur spécificité. Pour o2 radio, ce sera: l’utilité sociale de la radio associative. Nous prévoyons des sujets sur: la mixité interculturelle, radio et quartiers, les jeunes reporters européens d’Erasmus racontant l’histoire de la radio de leur pays. Et nous terminerions par un rendez-vous festif, avec un débat, suivi d’un spectacle. » Alors, pour ne rien en rater, restez branchés sur 91.3 FM ACCUEIL – O2 Radio

logo o2 radio

Commentaires

Nom ou pseudo
Doc FM
Commentaire
L'histoire des radios libres x'est sur www.schoop.fr

Ajouter un commentaire