Continuité pédagogique et initiatives contre le décrochage scolaire : associations locales et Ville de Cenon se mobilisent

Depuis le lundi 16 mars et la fermeture des établissements scolaires, l'Education Nationale a mis en place une continuité pédagogique via Internet et des plateformes numériques. A Cenon comme ailleurs, les familles ne sont pas toutes égales en termes de capacité de soutien scolaire et d'équipements informatiques. Le 30 mars, le Ministre de l'Education nationale estimait : "entre 5 et 8%, les élèves "perdus" par leurs professeurs depuis l'interruption des cours."

Dès le début de la crise sanitaire, enseignant·e·s, services municipaux et associations locales ont réagi, mobilisant leur réseau, en appelant à la solidarité et au bénévolat.

Fracture numérique : déjà 53 ordinateurs distribués

Saïd Saïdini, président d'Ombre et lumière, témoigne : "Via le CHU de Bordeaux, partenaire avec lequel nous travaillons à l'année, nous avons récupéré 33 ordinateurs fixes. Les bénéficiaires ont tout d’abord été les enfants d'élémentaire et collège, inscrits à notre projet d'accompagnement scolaire « Écrire pour exister ». Mais suite au bouche-à-oreille, nous ne nous sommes pas limités aux seules familles adhérentes de l'association."

Saïd Saidini

Engagé dans un projet d'accompagnement au numérique aux côtés de Bordeaux Mécène Solidaire et Emmaus Connect, le Centre social et culturel La Colline a reçu 10 postes des deux organismes (soit 20 au total). "Ils ont été distribués à des familles ayant des enfants scolarisés du niveau élémentaire jusqu'au lycée", précise l'animateur Mourad Behar. "Ainsi, nous pouvons poursuivre à distance les cours de sociolinguistique pour adultes et l'aide aux devoirs pour les enfants (Aeps : accompagnement à la scolarité). Sept animateurs en télétravail et des bénévoles*, accompagnent 35 élèves via une plateforme vocale, du lundi au vendredi. Et une fois par semaine, nous animons un temps d'échange parents- jeunes. Le premier a rassemblé 12 familles dialoguant avec une psychologue sur leur ressenti du confinement."

Fiora animatrice à La Colline en télétravailplateforme utilisé pour l'aide au devoirs

En télétravail, des agents de la direction municipale "cohésion sociale et urbaine" prospecte. "Nous attendons des dons de tablettes et d'ordinateurs par la Fondation Orange et Faites le Mur", indique Brigitte Nabet, Cheffe de projet. "Notre médiateur social, Simohamed Bacha, travaille au développement d'une plateforme numérique permettant de répertorier et de connecter les moyens et les besoins des associations que nous contactons. Car les bonnes volontés ne manquent pas : l'AJHAG, FAIRE, Monique Chazaud - bénévole au conseil citoyen du bas Cenon..."

Directrice de l'association d'accompagnement scolaire FAIRE, Marie Boyer précise : "Dépourvus d'équipement nous permettant de poursuivre notre activité par le biais du numérique, nous restons toutefois disponibles aux familles que nous accompagnons à l'année. Elles peuvent nous solliciter par téléphone au cas par cas."

Toute nouvelle acquisition de tablettes et ordinateurs sera donc bien employée !
Ilyess studieux devant son PC

L'école à la maison facilitée par Cap d'Agir et des enseignants investis

Scolarisé en 6ème au collège Jean Zay, Ilyess Agrebi y bénéficie d'ordinaire du soutien scolaire de l’association Cap d'Agir. Qui, dans cette période de confinement, développe le tutorat numérique. Maman d'Ilyess, Nawell El Bettioui partage son expérience d'une scolarité vécue à domicile : "Chaque jour, les professeur·e·s envoient les devoirs à faire sur le site Pronote. Les débuts ont été compliqués, le temps que tout le monde maîtrise l'application, y compris les enseignants... Avec Ilyess nous avons conservé des plages horaires fixes matins et après-midis, car il y a pas mal de devoirs... Toutes les matières enseignées au collège sont poursuivies. Pour certains parents, ce doit être compliqué d'accompagner son enfant en français, maths, histoire- géo, svt, anglais, arts plastiques, etc. Pour ma part, en dehors de mes connaissances, j'utilise Internet pour trouver des explications complémentaires. L'aide de Cap d'agir est donc précieuse. Via une plateforme, mon fils a deux rendez-vous hebdomadaire avec une étudiante bénévole de l'association. Oralement et par écrit ils peuvent s'échanger les exercices du jour, discuter des corrections, vérifier que tout a bien été assimilé. La professeure principale d' Ilyess contacte les familles une fois par semaine par téléphone, afin de s'assurer que tout se passe bien. Ca fait du bien de savoir que nous ne sommes pas seuls et laissés à l'abandon durant cette période."

visuel cap d'agir

Précisons qu'à l'année, Cap d'agir accompagne 72 élèves au collège Jean Zay, à son local, 104 avenue René Cassagne, prêté par Mésolia, et participe à l'accompagnement à la scolarité de La Colline. 23 Cenonnais·e·s poursuivent l'aide au devoir par ce tutorat numérique.

Pour augmenter le nombre d'enfants accompagnés (à Bordeaux et Cenon), l'asso recherche des volontaires. Les candidatures sont à déposer en ligne : capdagir.fr

Services municipaux mobilisés pour la continuité pédagogique

En Mairie, les services éducation, reprographie et relations citoyennes se sont coordonnés pour faciliter la continuité pédagogique d’élèves privés de PC ou de connexion internet.

"Depuis le 27 mars, cours et exercices sont imprimés, grâce à un financement alloué par la Mairie", explique Claire Le Pape, directrice "éducation, politiques éducatives, petite enfance, enfance jeunesse". "Rapidement, les enseignant·e·s ont repéré et transmis les noms des familles n'ayant pas accès à un ordinateur ou à internet. Soit, une centaine d'enfants. Chaque semaine, je reçois les documents à imprimer, à retirer par les familles concernées à l'accueil de la Mairie : le vendredi pour les familles dont le nom est compris entre A et H, le lundi pour ceux entre I et P, le mardi pour les Q à Z. Cette séparation permet de filtrer le nombre de personnes se déplaçant chaque jour. Les enseignant·e·s sont très satisfaits de ce système et ont remercié plusieurs fois la Mairie de l'avoir mis en place." Dans l'immédiat, ces distributions s'interrompent le temps des vacances scolaires.

Devoirs imprimés et distribués par les services municipaux

Devoirs imprimés et distribués par les services municipaux
Malgré le confinement nous souhaitons les meilleures vacances possibles aux jeunes Cenonnais·e·s, les invitant à décrocher un tant soit peu des écrans...

Contacts et liens :

Ombre et lumière

Centre social et culturel La Colline : 05 57 77 90 30

Cap d'agir : 09 86 26 24 25

*Bénévoles cours de français La Colline : Josiane Pourrière, Jean-Paul Bancon, Michèle Attias, Henriette Coiffier, Chantal Fontaine, Chantal Guinneau

Bénévoles Aeps : Elise Moreau, Hugo Bordes, Rogdy Zayani

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.