Centre social et culturel La Colline : 50 ans de vie en partage

S’inscrivant dans une histoire dense et riche, animée par des salariés et des bénévoles investis d’une mission éminemment humaniste, les centres sociaux en général, et La Colline en particulier, vivent pour, par et avec les habitants.

Origine des centres sociaux

Cette institution représentative de la vie des communes a ses origines en Grande Bretagne au XIX° siècle. Alors que la Révolution Industrielle s'affirme toujours plus puissante, les injustices sociales se font plus criantes. Un groupe de travailleurs sociaux innovants, implante peu à peu des structures d’entraide dans les quartiers, au plus près des populations concernées, dénommées « settlements ».

Marie Gahéry implante cette idée inédite en France sur les mêmes principes, en ouvrant à Paris en 1896, l’Œuvre sociale de Popincourt. Le fil conducteur est de faire œuvre sociale, et non charitable, les actions devant être menées avec les habitants, et pas seulement pour eux

Marie Gahéry

De loin en loin, les contours actuels se précisent pour aboutir en 1922 à l'initiative de Marie-Jeanne Bassot, à la création de la Fédération des centres sociaux de France (FCSF), regroupant des œuvres sociales du pays animées par les mêmes aspirations humanistes dont les trois piliers demeurent aujourd'hui encore la dignité humaine, la solidarité et la démocratie

Marie-Jeanne Bassot

L'après-guerre en a précipité le mouvement par l'essaimage sur tout le territoire, en milieu urbain et rural, pour faire face aux besoins des populations, tant sur le plan social que médical.

Cela fait donc plus d'un siècle que des salariés et bénévoles œuvrent pour le bien commun avec opiniâtreté et dévouement, quelles que soient la nationalité, l’idéologie ou la religion des adhérents. 

La Colline : un centre social et culturel cinquantenaire

L’histoire du centre social de Cenon remonte à 1964, à l’initiative du Maire René Bonnac, sous la coordination d’un COGESC (Comité girondin des équipements sociaux et culturels). Nicole, une habitante historique de Cenon, se souvient avec émotion des ateliers de vannerie, des cours de peinture sur soie, ou les bourses aux vêtements parmi tant d’autres activités. 

1973 : le centre social La Colline sort de terre...

Dans la configuration actuelle, c'est en 1973 que le centre social de Cenon voit officiellement le jour, avenue du président Vincent Auriol, où un espace commun avec la bibliothèque municipale Marcel Pagnol lui est dédié.

Mais la disparition du Président Pompidou au moment de son ouverture, le prive d’une inauguration officielle. Pour autant les activités démarrèrent et s’étoffèrent progressivement, alliant social, culture et loisirs

La colline et la bibliothèque municipale Marcel Pagnol en 1996

La colline et la bibliothèque municipale Marcel Pagnol en 1996

Une autre étape fut le passage du centre social au statut d’association en octobre 2005, en même temps qu’est créée une structure départementale de la Fédération des Centres Sociaux. 

A cette occasion, La Colline marque la volonté de la municipalité et des institutions associées (C.A.F, Département, etc.) de renforcer la structure avec des moyens propres et adaptés, des personnels formés et dédiés, un lieu de partage et d'échange pour monter des projets concertés. Finalement c’est la partie administrative qui évolue, passant d’un conseil de gestion à un conseil d’administration, le cœur de son activité étant pérennisé. 

En 2013 un dernier déménagement amène le centre dans les anciens locaux de l’ANPE, en plein milieu du quartier Palmer, rue Mallarmé. Cette fois-ci une inauguration a bien lieu le 29 novembre 2013, présidée par M. le Maire Alain David. 

inauguration du centre socialinauguration du centre social

Temps inaugural en 2013

Aussi, cette année 2023 marque donc le cinquantième anniversaire de cette vénérable maison qui sera fêté mi-décembre. C’est également une année charnière car le centre social a mené ces derniers mois nombre de concertations et d’échanges avec les habitants les collectivités, les institutions et le Maire Jean-François Egron et son équipe municipale, pour définir le projet social des quatre prochaines années (2024-2027). C’est un axe essentiel qui détermine l’ensemble des actions sur la période, mais qui aussi, lorsqu’il est validé, garantit les financements correspondants. 

Festi Family 2018

Que vous souhaitiez y adhérer ou y être bénévole, franchissez le pas de La Colline, à la rencontre des équipes qui vous présenteront toutes ses activités. Alors à bientôt !

Texte de Denis Matet, écrit pour L’Echo des collines (n°274 – novembre 2023), magazine associatif de la Rive Droite

Plus d'infos sur La Colline

Plus d'infos sur L'Echo des Collines

Ajouter un commentaire