Balade audio- gustative « 7 recettes en famille »

Samedi 13 juillet, une vingtaine de curieux,  toutes générations (jusqu’aux nouveaux nés), se sont laissés tenter par l’expérience gastronomiquo-touristique, lancée par le trio : Guillaumit (graphiste), Stéphanie Labadie (cuisinière et journaliste sonore), Pascal Romain (AMAP les Gourmandignes), habitant fin connaisseur de la ville et de ses moindres recoins cachés...

Stéphanie Ladadie, Guillaumit, Pascal Romain

 

« Nous avons répondu à une proposition du LABA. », explique Guillaumit. « Leur idée ? Laisser carte blanche à  trois artistes (un par commune), afin d’élaborer un parcours touristique alternatif, invitant habitants et visiteurs, à découvrir les villes de Bassens, Cenon, Lormont sous un autre œil. Seules contraintes, inclure dans le concept : un rendez-vous sur le terrain à un instant T, une parcours archivé à suivre à tout instant à sa guise, associer dans la conception et l’organisation une association locale. »

Des âmes et des lieux

Inévitablement, un parcours touristique se doit de passer par des lieux emblématiques et incontournables de la ville (parc Palmer, site de la Vieille Cure, cimetière Saint Romain, etc.). Pour faire dans l’inédit, le trio décide de s’attacher également aux habitants (leur histoire, leur lieu de vie). Le tout sous l’angle rassembleur et identitaire de la gastronomie. Ainsi né le concept « 7 recettes en famille » avec au programme : quatre haltes pour une dégustation dans un site naturel (plats concoctés par Stéphanie Labadie) et trois invitations chez l’habitant.

set souvenir des cartes 7 recettes en famille

 

Famille 1- les bonnes fleurs

Le départ de la randonnée est donné dans le luxuriant jardin de Nathalie Schwab (association Gerrmaine veille), avec à la clé une dégustation de fleurs de courgettes farcies aux herbes aromatiques et aux fleurs de capucine, déposées sur feuilles de capucines. Nathalie fait visiter son jardin, parle permaculture, autogestion et vermicompostage. Et comme rafraîchissement, sert un sirop de menthe fraîche fait maison. 

dans le jardin de Nathalie Germaine Veilledans le jardin de Nathalie Germaine VeilleFleurs d'artichautsFleurs de courgettes farçies à déguster

 

Famille 2 – La belle vue

La troupe se met en route, emprunte la très pittoresque rue Gallieni, direction le cimetière Saint Romain. Chemin faisant, les randonneurs se régalent des anecdotes narrées par M et Mme Bié, représentants des Amis du patrimoine cenonnais. Ca grimpe (et ça descend) à Cenon ! Mais la récompense est au bout de la côte, avec une savoureuse espuma (mousse) de mélisse, champignons et cannelle, présentée sur des crackers parfumés aux graines de fenouil.

point de vue depuis le cimetière Saint RomainLauriers en fleurs à l'entrée du cimetièreEspuma préparé par Stéphanie

 

Familles 3 et 4 – Jardin partagé libanais et liqueur regrettée

A Beausite, l’habitante Zeina attend ses invités du jour au pied du jardin partagé. Un pique-nique s’improvise autour du fatouche, plat traditionnel de son Liban natal.  A la Vieille Cure voisine, on y « boit » un ajo blanco (soupe d’amandes froides et d’huile d’olive) avec de fines lamelles de pommes et fraises et une cuillère de pâte sablée à l’huile d’olive à manger, en hommage aux immigrés espagnols cenonnais.

Zeina a preparé un fatouche libanaisPique-nique au pied du jardin partagé de Beausitearbre étonnant à Beausiterandonneurs devant le portail de la Vieille Cure

 

Famille 5 : la maison cachée

Puis retour chez l’habitant. Nous voici chez Pascal, l’un de nos « gentils organisateurs ». Sa maison à flanc de coteau, rue Marc Nouaux, dispose d’une magnifique terrasse ombragée qui invite à une longue pause salutaire. C’est qu’il fait chaud en ce samedi de juillet ! Le plat est au diapason : une bouchée végétale, un « rouleau de printemps » plein de fraîcheur, à base de légumes fournis (comme pour la plupart des préparations) par les producteurs soutenus par l’AMAP les Gourmandignes.

recette 5 : rouleau de printemps

 

Famille 6 : le parc et la bergère

Dur dur de se remettre en route une fois les muscles refroidis ! Il faut de bons mollets pour s’attaquer au dénivelé menant au parc Palmer. Là une surprise attend les promeneurs : dans la prairie de Tranchère, la bergère Rachel présente son activité et son troupeau de moutons et de brebis, quasi indifférents à ces touristes de passage... Il reste encore un petit effort à fournir pour gagner le point de vue le plus connu du parc Palmer, et y déguster une boulette surprise de pois chiches aux dattes et aux oignons, fourrée au fromage de chèvre, et panée dans la semoule fine.

Rachel, la bergère, racontant son activitémoutons à Tranchère

 

Famille 7 : Famille potager

La balade touchant à sa fin, la petite troupe redescend vers le quartier Lissandre, où l’attendent Florence et Lucas. Avec ces tables installées pour l’occasion, ces œuvres d’art disposées à demeure, la maison familiale a des airs de guinguette, nichée au cœur d’une végétation abondante, anarchiquement organisée dans laquelle il est bien plaisant se perdre. La journée s’achève ici, en douceur et en sucrerie, sur un délicieux sablé aux framboises et une inoubliable glace à la verveine !   

chez Lucas et Florence, habitants du quartier Lissandresablé aux framboises préparé par Lucas

 

Après six heures d’excursion, près de 10 km effectués, des rencontres, des sourires et de beaux souvenirs confectionnés, il est temps pour chacun de regagner ses pénates.

Pour à votre tour tenter l’aventure, il vous suffit de vous rendre sur le site Internet de « 7 recettes en famille » où parcours, recettes et témoignages audios d’habitants sont accessibles depuis votre mobile. A vos gourdes et chaussures de randonnée, vous ne le regretterez pas !

 

arrivée de la randonnée dans le quartier Lissandre

 

 

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.