A fond avec Lotfi Turki !

"L'ambiance des Jeux Olympiques est magnifique, les athlètes de toutes les disciplines sportives en provenance de tous les pays à travers le monde se réunissent au village olympique où tu peux croiser Maurice Greene en train de manger ou Jan Ulrich, David Douillet ou encore des stars de la NBA et toutes les grandes célébrités qui passent à la télé sont là, c'est fascinant, c'est une atmosphère unique qui fait le charme de cet événement " raconte encore Lotfi Turki. 

Champion d’Afrique 2000 du 3000m steeple

Rencontrer Lotfi Turki, c’est plonger dans le monde de l’athlétisme des années 2000.

Mince, droit comme un i, la mise soignée, l’ancien champion porte ses 47 ans avec élégance. Né en Tunisie dans une famille de sportifs où son frère l’a initié à l’athlétisme, il se révèle très doué et décide de rejoindre très jeune la capitale et l’équipe professionnelle de l’association sportive militaire de Tunis.

« C’est le graal pour tous les jeunes athlètes tunisien. J’ai pu me perfectionner et atteindre le niveau international » confie Lotfi Turki.

Sa carrière va alors décoller. Il remporte la médaille d'or du 3 000 mètres steeple lors des championnats d'Afrique 2000, à Alger, dans le temps de 8 min 33 s 29, en devançant l'Algérien Laïd Bessou et le Kényan David Chepkisa. Il participe cette même année aux Jeux olympiques de Sydney mais ne parvient pas à franchir le cap des séries.

Des courses à l’international et un record personnel

France, Portugal, Belgique, Qatar, sa participation aux jeux olympiques est un tournant dans sa carrière. Lotfi Turki va continuer de se mesurer à la crème de sa discipline. « Je faisais désormais parti de l’élite mondiale. Et forcément ça donne des ambitions » relate notre champion.

Lotfi Turki

25e mondial au championnat du monde de Cross Country à Ostende en Belgique lors de l’édition 2001 et une magnifique 10e place au championnat du monde à Paris lors de l’épreuve du 3000 mètres steeple en 2003. Au cours de cette même année, Lotfi Turki va battre son record personnel sur son épreuve fétiche en remportant le grand prix d’Heusden-Zolder en 8min 18 s 79.

« Je me suis donné au maximum. J’étais là en tant que challenger. J’y ai cru. C’était  de bon augure pour la suite. Ce record me permettait de réaliser les minima pour les JO d’Athènes  ».

Malheureusement, une blessure l’empêchera de prendre le départ et mettra un terme à sa carrière au niveau international.

Retour de la course de fond et du demi-fond à Cenon

Le club d’athlétisme de Cenon a décidé de remettre au programme la course de fond et de demi-fond. Et pour ce faire les pensionnaires du stade Henri Danflous peuvent compter sur Lotfi Turki qui s’occupe désormais de cette spécialité. L’ex champion d’Afrique a rejoint la métropole bordelaise il y a 11 ans, par amour pour une bordelaise.

« J’ai eu l’opportunité de rejoindre la Mairie de Cenon puis les services de la Métropole. J’avais mis de côté l’athlétisme jusqu’à la proposition de l’US Cenon » résume Lotfi Turki.

Désormais, il fait valoir son expérience et son savoir faire à Cenon. En espérant que de nouveaux coureurs rejoignent prochainement son groupe, Lotfi Turki, se réjouit « d’avoir retrouvé les abords des pistes et de pouvoir goûter à nouveau à la compétition ».

Les entrainements de fond et 1/2 fond dispensés par Lofti Turki sont le mercredi et vendredi de 18h00 à 20h00. Plus d'informations sur le site de l'US Cenon section athlétisme

Ajouter un commentaire