A la fin de l’année 2017, au local d’Henri Sellier, le Conseil citoyen du Bas Cenon soufflait sa première bougie. Occasion pour la structure de présenter son rapport d’activités et d’officialiser la signature de son règlement intérieur. Tout ceci en présence du Maire de Cenon, Jean-François Egron, du député, Alain David et de la Déléguée du préfet, Marie-Anne Lespiauc. Reportage réalisé par Thiombé

Un rite initiatique à la démocratie participative

[caption id="attachment_8951" align="aligncenter" width="620"] Stéphane Bayle, coordinateur du CCBC
Réuni pour la première fois le 6 octobre 2016, le Conseil citoyen est composé de 20 habitants et de 10 représentants d’associations locales tiré-e-s au sort selon les dispositifs de la loi du 21 février 2014 instaurant les Conseils Citoyens. Stéphane Bayle, représentant des conseillers citoyens, a exposé au public tout le chemin qu'ils ont parcouru pour s’initier à la démocratie participative : prise de parole en réunion ou lors des émissions radio, participation à la plate-forme d’échange et de concertation sur le projet de Renouvellement urbain (PRU) Joliot-Curie, aux animations de quartier, etc.

Vers une association loi 1901 en 2018 ?

[caption id="attachment_8952" align="aligncenter" width="620"] Céline Rahmani, Ajhag, représentante du collège des acteurs locaux
"Pour nombre d’entre nous c’était une première expérience de participation active à la vie citoyenne et politique de notre quartier. Nous avons réussi à avancer grâce à l’accompagnement des acteurs de la politique de la ville à différents échelons (mairie, métropole, préfecture,… etc.). Nous nous reposerons la question de nous convertir, ou pas, en association loi 1901 courant 2018, lors d’un vote, comme le prévoit notre règlement intérieur».

Le règlement intérieur, une action bien construite

[caption id="attachment_8953" align="aligncenter" width="620"] Jean-François Egron, Maire de Cenon
Le Maire Jean-François Egron a remercié les conseillers citoyens engagés dans une mission qui fait avancer la vie des habitants et la citoyenneté dans le quartier prioritaire Henri Sellier-Léo Lagrange : « Cet engagement vous amène aujourd’hui à formaliser le règlement intérieur de votre structure et je trouve ça valorisant et encourageant pour la ville. »

« Gravir la montagne de la démocratie participative ».

[caption id="attachment_8954" align="aligncenter" width="620"] Mme Lespiauc, déléguée du Préfet
Pour exprimer l’importance de l'accompagnement et du partenariat dans la mise en place des conseils citoyens,  la déléguée du préfet a fait une métaphore sur les  "sherpas" et les alpinistes :  «Pour gravir la montagne de la démocratie participative, le conseil citoyen devait apprendre beaucoup de choses. Et nous les  "sherpas" - ceux qui ont accompagné la mise en place du conseil citoyen - avions des sacs alourdis par les concepts de démocratie participative, rénovation urbaine, conduite de réunion... pour aider nos "alpinistes" conseillers citoyens à gravir la montage de la démocratie participative. Sans "sherpas", il n’ y a pas d’alpiniste et sans alpiniste les "sherpas " ne servent pas à grand-chose. Donc, à nous tous, on a réussi pour arriver aujourd’hui à la signature d’un règlement intérieur. L’implication des conseils citoyens à la « République enchantée », organisée le 14 juillet 2017, a été aussi pour moi une réussite inattendue...".

"Vous êtes indépendants et libres de donner vos idées sur les projets".

[caption id="attachment_8955" align="aligncenter" width="620"] Alain David, Député de la Gironde
"Beaucoup de communes traînaient les pieds pour la mise en place des Conseils Citoyens car c’est un organe de démocratie locale qui peut gêner le pouvoir local en cas de conflit. Vous êtes indépendants, libres d’examiner les projets, de donner vos idées. Même si vous ne pouvez pas décider, vous pouvez infléchir tel ou tel projet dans le sens qui convient mieux aux habitants. Par rapport à l’estacade, il faut savoir que c'est un projet  qui a de l’avenir et j'invite le conseil citoyen à participer à la réflexion sur son aménagement. Il a un enjeu sur le plan des loisirs et des activités de quartier…"

Signature du règlement intérieur par les conseillers

            Pour joindre l’utile à l’agréable, les conseillers citoyens ont convié leurs invités à poursuivre la discussion autour du copieux buffet aux saveurs asiatiques. Car disent-ils, avec eux, la convivialité est une philosophie qui cimente les rapports humains. "La citoyenneté est une attitude, un état d'esprit, la conviction émotionnelle que le Tout est plus que la partie...et que la partie doit éprouver de la fierté à se sacrifier pour que le Tout survive" Pour tout contact : conseilbascenon@laposte.net

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.