Le PIMMS fête son 9ème anniversaire

Depuis son ouverture en 2010, le PIMMS accueille, informe et aide les administrés dans leurs démarches du quotidien, et assure des missions de médiation dans les transports en commun. Il travaille avec de nombreuses institutions comme Keolis, Domofrance, EDF, ENEDIS, la Poste ou encore la SNCF avec laquelle il signe une nouvelle convention de partenariat.

Apaiser les tensions dans les transports en commun

Le PIMMS de Cenon compte plusieurs équipes de médiateurs, dont certaines sont sur le terrain pour pacifier les relations entre usagers. Elles interviennent en itinérance chez les structures partenaires à l'instar des bureaux de Poste, des pieds d'immeuble des logements Domofrance, ou sur le réseau du tramway.

Dans les transports en commun, les médiateurs apportent un vrai plus pendant les trajets, en sensibilisant notamment les usagers au respect des personnes et des équipements. Le rappel des règles de bonne conduite aide à apaiser l'ambiance, et participe de facto à diminuer les incivilités. La présence rassurante des médiateurs a été renforcée sur les lignes de TER notamment sur la ligne Cenon/ Libourne/ Castillon-la-Bataille, où elle a porté ses fruits, puisque la Région y note une baisse des incivilités de 87%.

La SNCF a donc souhaité pérenniser cette expérimentation concluante en signant une convention de partenariat de médiation sociale avec le PIMMS et la Région, le 4 novembre dernier au Château Palmer.

Relais de proximité indispensable

La structure située entre la gare de Cenon et l'hôtel de ville accompagne aussi les usagers fragilisés dans leurs démarches quotidiennes et administratives. Lieu de lien et de liant, le PIMMS de Cenon -ouvert du lundi au vendredi- est un facilitateur d'accès aux droits. Les médiateurs accueillent, informent, aident le public et proposent des ateliers numériques pour les personnes plus éloignées des outils. Le lieu reçoit en moyenne 60 personnes par jour

Tremplin pour l'emploi

L'une des vocations du PIMMS, est d'être un tremplin vers l'insertion professionnelle. En 9 ans l'association a employé 89 personnes en contrats aidés, 74 d'entre elles ont poursuivi au sein des structures partenaires par une formation qualifiante ou une embauche,  parmi lesquels 34 CDI.

Mis à jour le 13 novembre 2019