La balustrade du cimetière Saint-Romain s'est refait une beauté

Une riche histoire

Le 16 août 1891, Monsieur Alphonse Gontié, Maire de Cenon, fait lecture d’une lettre de Monsieur Hippolyte Rochet demandant qu’une concession perpétuelle de terrain lui soit accordée sur le plateau du cimetière Saint-Romain, côté sud, à la suite du caveau de la famille Tranchère de Châteauneuf.

Il s’engage en échange à verser la somme de 750 Francs destinée à l’installation d’une balustrade, en fer ou en pierre taillée à jour, sur le mur de soutènement du plateau de cimetière ou pour tout autre travaux utiles à l’embellissement et à l’aspect de celui-ci.

Le conseil municipal se prononce favorablement à l’attribution de la concession et à la construction d’une balustrade en pierre sur le mur de soutènement de la terrasse. Et ce afin de garantir du danger que présente la chute profonde qui sépare les 2 parties du cimetière.

C'est en 1895 que la balustrade du cimetière Saint-Romain va sortir de terre.

Alors que la famille Rochet se voit attribuer la concession de terrain le 30 août 1891 pour y faire construire un tombeau avec chapelle, il faut attendre 4 années supplémentaires pour que la balustrade voit le jour.

En 1986, la chapelle Rochet fait l’objet d’une procédure de reprise de caveaux en état d’abandon. Elle intègre le patrimoine communal le 17 mai 1989 au terme de la procédure et est destinée à devenir le nouvel ossuaire des reprises de concessions perpétuelles.

Rénovation et embellissement 

Depuis 2020, le site Saint-Romain fait l’objet d’une valorisation patrimoniale et esthétique consistant en la reprise de concessions au patrimoine architectural et historique reconnu, en la réfection de ce patrimoine funéraire, et en la promotion touristique du site tout en assurant une surveillance constante et un entretien particulier.

Une des premières étapes de la valorisation a été la restauration de la chapelle Rochet en 2020.

balustrade et chapelle

balustrade rénovée

Le mur de soutainement.

Les travaux de restauration du mur de soutènement et de la balustrade ont été rondement menés par l’entreprise TMH du 1er au 27 juin 2022. 

Après un nettoyage des parements en moellons et pierres de taille, l’entreprise TMH a déjointé l’ensemble qui était en mauvais état et manquait d’uniformité. Un nouveau joint couleur pierre a été réalisé.

Les travaux s’élèvent à 25 000€ et sont entièrement financés par la ville qui tente de dédier chaque année un budget propre à la valorisation du lieu.

C’est une nouvelle jeunesse pour cet élément architectural de la ville de plus de 130 ans qui confère son caractère exceptionnel au site.

A voir : grâce au sas de verre installé l'an dernier à l'entrée de l'église Saint-Romain, les vitraux et peintures intérieurs de l'édifice s'apprécient du lundi au vendredi, et le 1er week-end de chaque mois. 

intérieurs peints de l'église Saint Romain

 

 

 

 

Mis à jour le 20 septembre 2022